La formation par l’alternance

L’objectif principal de la formation en alternance est de permettre d’acquérir et maîtriser des compétences pour les mettre en œuvre dans son environnement de travail ! Les statistiques des dernières années montrent que, globalement, un jeune qui a été formé en alternance trouve deux fois plus rapidement un emploi (s’il n’est pas directement embauché par l’entreprise ou la filière dans laquelle il a été formé) !

Comment envisager une formation en alternance ? 

 

L’objectif pour le futur professionnel est de pouvoir choisir sa voie en fonction de ses aptitudes, son envie, ses gouts, les débouchés possibles, les possibilités de carrière éventuelles.

 

C’est en mars et en avril que les jeunes de 3ème qui veulent envisager la suite de leurs études ont le choix entre plusieurs voies. :

  • Les formations générales ou technologiques conduisant à un bac général ou un bac technologique avec une optique de poursuite d’études ;
  • L’enseignement professionnel soit vers un CAP en 2 ans soit vers un Bac pro en 3 ans, chacun de ces diplômes pouvant se préparer sous statut scolaire, ou par la voie de l’apprentissage.

La formation professionnelle sous statut scolaire comporte des périodes obligatoires en entreprises mais elle est avant tout centrée sur l’acquisition de savoirs et de compétences au sein de l’établissement scolaire. La voie de l’apprentissage basée sur un contrat de travail entre un élève et une entreprise, se caractérise par une véritable alternance entre le temps de formation en centre d’apprentissage pour l’acquisition des savoirs fondamentaux et le temps de pratique professionnelle chez un employeur. Cette voie privilégie l’insertion professionnelle à l’issue de la qualification obtenue.

 

 

Caractéristiques

 

Une formation en alternance est une formation « alternée » de longue durée, qui se fait sous contrat d’apprentissage ou sous contrat de professionnalisation et qui répond à une démarche bien encadrée. L’intérêt de cette formule tant pour le jeune que pour l’employeur est tel que désormais tous les diplômes professionnels de la filière technique ou de la filière économique et gestion peuvent être préparés par l’apprentissage.

 

 

Les étapes 

 

  • Trouver, sinon un emploi, au moins un employeur qui offre la possibilité d’exercer la fonction ou le métier souhaité et obtenir un contrat de travail. 
  • Trouver un centre de formation d’apprentissage (CFA) compatible avec le métier choisi, le parcours de formation adapté et l’entreprise recrutante. ( voir site ONISEP qui peut « géolocaliser » le centre le plus prés du domicile dans la filière recherchée).
  • Effectuer sa période de formation : à la fin de la période de formation, le jeune sera qualifié et « expérimenté » ; l’entreprise pourra recruter définitivement un collaborateur formé et adapté à ses spécificités.

 

Mode de fonctionnement en alternance

 

Dans les faits, on peut dire que l’alternance comporte en réalité trois partenaires, intimement liés l’un à l’autre : le centre de formation, l’apprenant et l’entreprise. Cela induit un véritable partenariat qui doit être bien réel  :

  • situation théorique d’acquisitions de connaissances générales et disciplinaires d’un côté, et situation de travail effectif et de réalisations de tâches concrètes de l’autre
  • approche disciplinaire découpée en tranches horaires selon un programme officiel pré-établi, par nécessité le plus souvent, d’un côté, approche globale aléatoire et concrète de l’autre ;
  • acquérir un diplôme d’une part, acquérir des compétences mobilisables, un savoir-faire et un savoir-être d’autre part ;
  • discipline, obéissance et écoute, pour l’un, autonomie, initiative et capacités relationnelle pour l’autre 
  • voie symbolique d’appropriation des connaissances, méthodes déductives pour l’un, voie matérielle et méthodes inductives pour l’autre.

 

Comment trouver son employeur en alternance ?

 

  • S’adresser directement dans son bassin local d’emploi auprès des employeurs susceptibles de le recruter.
  • Solliciter le centre d’apprentissage envisagé qui dispose, la plupart du temps, de son propre réseau d’employeurs.
  • Solliciter l’établissement scolaire qui dispose souvent de sa propre connaissance du tissu économique local.
  • Se construire son propre réseau (internet, annuaires, relationnel parents, démarchage téléphonique…)

 

Les commentaires sont fermés.