La formation par apprentissage

L’apprentissage est une formation en alternance qui associe une formation chez un employeur et des enseignements dispensés dans un centre de formation d’apprentis.

L’apprentissage permet d’accéder à tous les niveaux de qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme de l’enseignement technologique ou professionnel du second degré ou du supérieur ou un titre homologué. L’apprentissage se pratique dans presque tous les métiers et secteurs d’activité : métiers de l’alimentation, du commerce de détail, du bâtiment et des travaux publics, de l’hôtellerie-tourisme, de la restauration, des services à la personne, du secteur automobile, de l’électronique…

 

Statut

Pour devenir apprenti, il faut être âgé de 16 à 25 ans, avoir conclu un contrat de travail d’une durée de 1 à 3 ans et être reconnu apte à l’exercice du métier lors de la visite médicale d’embauche. Si l’on est plus âgé ou plus jeune, il est également possible d’entrer en apprentissage sous certaines conditions.

 

Organisation de la formation

La formation est dispensée entre deux lieux :

  • l’entreprise pour la formation pratique, avec un maître d’apprentissage ;
  • le centre de formation d’apprentis (CFA) pour la formation générale, technologique et pratique.

Le rythme de l’alternance est variable : 2 semaines en entreprise et 2 semaines en CFA ou 2 semaines en entreprise, 1 semaine en CFA…

Le temps de formation au centre de formation est d’environ 430 heures par an pour les CAP.

Les baccalauréats professionnels et les BTS nécessitent un minimum de 675 heures par an.

 

 

Rémunération

L’apprenti est salarié et touche une rémunération qui, pour un premier contrat, peut varier entre 25 et 76 % du SMIC suivant l’âge de la personne.

Les salaires versés aux apprentis sont exonérés de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC. Cette disposition s’applique à l’apprenti ou au foyer fiscal auquel il est rattaché. 

Les parents perçoivent les allocations familiales jusqu’aux 20 ans de l’apprenti si sa rémunération ne dépasse pas 55 % du SMIC.

 

Obligations

Elles sont réciproques, comme dans tout contrat ; le contrat d’apprentissage est un contrat de travail qui lie un employeur et un apprenti. L’apprenti travaillant pour un employeur, Il est donc soumis aux règles du code du travail et aux conventions collectives. Il bénéficie des dispositions applicables à l’ensemble des salariés et des dispositions particulières applicables aux jeunes travailleurs.

Les deux premiers mois de travail sont considérés comme une période d’essai pendant laquelle le contrat peut être rompu par l’apprenti ou l’employeur.

 

 

Les commentaires sont fermés.