Métiers

Le choix de la filière professionnelle

Choisir un métier, c’est orienter toute sa vie dans une voie qui pourra, non seulement assurer les revenus nécessaires pour vivre, mais aussi apporter joies, satisfactions à ceux qui l’exercent.

«  Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie  » disait Confucius 500 ans avant JC en montrant qu’un travail qu’un métier qui plait fait plaisir et n’est pas un « labeur ».

 

C’est pourquoi, il faut très tôt, sinon choisir un métier (c’est presque impossible pratiquement), du moins savoir la direction dans laquelle on veut aller et donc la filière professionnelle qui correspond le plus à ses goûts et à ses envies.

Les connaissances viendront après car on pourra faire l’effort de les acquérir si l’on sait qu’elles vont servir à réaliser son projet … sinon son rêve !

 

La première chose, et la plus difficile, est de définir votre projet, c’est à dire d’avoir une idée sur ce que vous avez envie de faire demain et aussi après-demain.

 

On parle bien de vos envies et de vos goûts, donc d’aptitudes personnelles et non de connaissances.

 

Pour vous connaître, différents moyens ou tests sont à votre disposition.

 

Il s’agit pour vous de savoir, par exemple, si vous êtes plutôt réaliste, créatif, artiste, entreprenant, investigateur, méthodique.

Il s’agit de savoir, par exemple aussi, si vous aimez le « business », si vous aimez aider les autres, si vous aimez la technique, le travail manuel ou les voyages.

 

Ces réflexions vous aideront à vous orienter vers un ou plusieurs métiers qui vous correspondent parmi les centaines de professions qui s’offrent à vous.

 

Vous pourrez alors savoir quelles études entreprendre pour y parvenir sans le bac, au niveau Bac, puis aux niveaux Bac + 2,+3,+4,+5,+6, et ceci, aussi bien sous statut scolaire que sous statut salarié.

 

En sachant que chacun a sa place, qu’il peut donc la trouver en exerçant un métier qu’il aime et qui le rend heureux.

A condition de « se bouger », de faire soi même le parcours, et de savoir que la voie de la réussite est celle qui vous convient.

 

En dehors des autres informations de ce site, allez voir les sites :  www.letudiant.frwww.onisep.com, www.e-orientations.com , www.cidj.com

 

Si vous avez besoin d’un conseil plus personnel, consultez l’AMEF en adressant un mail à contactamef@orange.fr

 

 

Les métiers rémunérateurs

Faire un métier que l’on aime, c’est bien. Si, en plus, le salaire est bon, c’est mieux !

La rémunération est ainsi, depuis longtemps, un critère prioritaire dans le choix du « métier » ou du poste … à condition qu’il corresponde tout de même à ses goûts et à ses compétences.

Pour en savoir plus : http://www.e-orientations.com

 

 

Les métiers « recruteurs »

Ils dépendent de la conjoncture économique. Voir le « Top 30 » des « métiers qui recrutent » du site  http://www.e-orientations.com

 

 

L’annuaire des métiers 

Pour consulter l’annuaire des métiers, classés par thèmes (agriculture, commerce, environnement, santé, ….) puis par ordre alphabétique plus détaillé voir la rubrique « débouchés métiers » du site http://www.e-orientations.com

 

 

Les Lycées des Métiers

 

Le « lycée des métiers » n’est pas un nouveau type d’établissement scolaire : les établissements labellisés « lycée des métiers » conservent leur statut juridique initial, qu’il s’agisse de lycées professionnels ou de lycées polyvalents associant des formations des voies professionnelle et technologique.

 

Ce « label » est un indicateur d’excellence pour les voies technologique et professionnelle. Les critères qui permettent à un lycée d’obtenir ce label sont des éléments clefs pour faciliter l’insertion des jeunes dans le monde du travail. C’est une appellation renouvelable qui témoigne d’une démarche qualité.

Les critères pour obtenir la labellisation « lycée des métiers » :

  • offre de formations technologiques et professionnelles dont l’identité est construite autour d’un ensemble cohérent de métiers,
  • accueil de publics variés (statut scolaire, apprentis, formation continue),
  • préparation d’ une gamme étendue de diplômes et titres nationaux allant du CAP aux diplômes de l’enseignement supérieur,
  • offre de services de validation des acquis de l’expérience,
  • existence de partenariats avec les collectivités et les milieux professionnels,
  • mise en place d’actions concernant l’ orientation des collégiens,
  • ouverture européenne,
  • offre de services d’hébergement,
  • dispositif de suivi des sortants de formation.

Il y a environ 700 lycées des métiers en France. La liste récapitulative complète de tous les lycées labellisés et les textes officiels les concernant sont consultables sur le site eduscol du ministère de l’éducation nationale.

http://eduscol.education.fr/cid47596/le-label-lycee-des-metiers.html

 

 

Les commentaires sont fermés.