Anaïd T. (étudiante en contrat de professionnalisation, Paris)

« J’ai du effectué, comme la plupart des jeunes un véritable « parcours du combattant » pour me faire embaucher en contrat de professionnalisation.

C’est assez compliqué de trouver une entreprise, mais je pense que c’est beaucoup par manque d’information, surtout au niveau des petites et des très petites entreprises. Ces entreprises ne savent pas concrètement ce qu’est un contrat de professionnalisation ou même un contrat d’alternance.

 

Il ne faut pas hésiter à se déplacer, à frapper aux portes et ne pas se contenter de mails, ni d’appels téléphoniques !

 

Alors, si on est reçu, il ne reste plus qu’à « vendre » notre projet et nous avec !

C’est ce que j’ai réussi à faire pour ma formation pratique dans une petite entreprise (société Traitclair, communication en urbanisme) et l’école Autograf pour la partie théorique ».

 

 

Ce contenu a été publié dans Témoignage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.